dimanche 2 juin 2013

"Le sable, enquête sur une disparition" ; au fait, combien de béton pour l'éolien, le barrage, l'EPR, l'hydrolienne ?


A l'occasion de cette intéressante émission, voir lien en fin d article, dénonçant le gaspillage dangereux d'une ressource devenue trop rare, interrogeons nous sur l'impact environnemental des modes  production de l'électricité.

Combien par exemple de béton pour 1MWh éolien, nucléaire, hydroélectrique, hydrolien,... ?


 Selon le site suivant, http://www.energie-gouv.fr/spip.php?article12  l'EPR consommerait au moins 2 fois moins de béton que les éoliennes (sans compter les métaux et autre matériaux !).



Quant aux hydroliennes tant espérées... ce serait 10 fois pire que les éoliennes ?  (A Paimpol, nous avons 900 t de béton pour 100 t de matériaux autres (composites et aciers) et cela pour 200kW ; ...et pour 20 ans (1 m3 de béton = 2,2 tonnes)



 De quoi refroidir les ardeurs des partisans excessifs des ENR électriques "du futur" ?

et combien pour les barrages hydroéléctriques ? bientot les chiffres...qui paraissent très bons !



Conclusion : Seules les barrages et le nucleaire paraissent économes en béton.

Les ENR sont donc à réserver à la production de chaleur car ayant un réel impact sur la baisse de la consommation de fioul et de gaz (chauffage).

Annexes : 

Résumé du reportage d'Arte :
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=5-pNo1aAVug 

Revoir le reportage sur : http://future.arte.tv/fr/sujet/nos-plages-court-de-sable

L’article : http://www.ladepeche.fr/article/2013/05/26/1634900-la-mafia-du-sable-denoncee-par-un-lot-et-garonnais.html

Aucun commentaire: